EL HOGRA " L'INJUSTICE TOTAL en ALGERIE

Auteur  
# 13/03/2009 à 22:17 orannaise
BOUTEFLIKA et ses PROCHES " AUTORITES ALGERIENNES"mettent en L’ALGERIE EN GAGE
ZARHOUNI passe à LA VITESSE SUPERIEURE dans l’affaire SAFIA afin d’avoir LA SATISFACTION de son SEIGNEUR SARKOZY
Affaire SAFIA n’est qu’une goute dans un Océan

Partout dans le monde où la plupart des AUTORITES ALGERIENNES se déplacent en dehors du territoire Algérien, ils se retrouvent menacés d’être POURSUIVIES EN JUSTICE pour des ACTES et DELITS commis à un moment donné contre la POPULATION ALGERIENNE , Alors ces derniers AUTORITES ALGERIENNES prennent en contrepartie la POPULATION ALGERIENNE et les BIENS de la NATION en OTAGES afin de s’EVADER de LA JUSTICE surtout FRANCAISE comme c’étaient le cas pour plusieurs d’entre eux, qui se sont réussies à fuir des poursuites judiciaires surtout en France , par l’aide des Autorités française mais sous certaines CONDITIONS , et LA CONDITION PRINCIPAL de la France c’est DE METTRE L’ALGERIE EN HYPOTHEQUE .
L’Audace et la Crânerie de La France arrive jusqu’au point de faire déshabiller LES DIPLOMATES ALGERIENS " cas de HASSANI, accusé d’assassiner l’Avocat du partie Politique Algérien FFS" contrairement au CHARTES et CONVENTIONS.
Au moment où BOUTEFLIKA et ses proches originaires de la ville de TLEMCEN ont le POUVOIR ABSOLU en Algérie puisqu’ils occupent tous les POSTES SOUVERAINS et la pluparts des POSTES NON SOUVERAINS, Alors ces derniers mettent toute LA NATION en GAGE et la population en OTAGE afin d’être SURE de RESTER au pouvoir DANS LA MESURE DE POSSIBLE.
Et ce qui est plus grave encore, c’est que ces soit disant AUTORITES ALGERIENNES organisent et assistent des festivals sionistes tel que le centenaire du CLUB SIONISTE ROTARY organisait dernièrement en Algérie comme l’indique " ENNAHAR EL DJADID" N°408 du 02.03.2009, dont SCHARBOOK surement est membre de ce club.
Dans l’absence total des soit disant PARTIES POLITIQUES ALGERIENS et des ORGANISATIONS soit disant NON GOUVERNEMENTAUX en ALGERIE et la grande MASCARADE du soit disant RESPONSABLE DE DROIT DE L’HOMME en Algérie Monsieur KSANTINI, celui-ci au lieu qu’il prend en CHARGE cette affaire de SAFIA, il prend en CHARGE l’AFFAIRE de HASSANI qui REPRESENTE un ORGANE STATUTAIRE.
De retour à l’AFFAIRE de ma PETITE FILLE SAFIA que LE PRESIDENT SARKOZY considérer comme LA TETE DU SERPEND dans cette affaire et le MYTHOMANE SCHARBOOK qui n’a JAMAIS étais PERE d’un ENFANT pour la simple raison qu’il est STERILE il REFUSE d’APPLIQUER l’ORDONNANCE attribuer par la soit disant JUSTICE ALGERIENNE et cette dernière ORDONNANCE à été ANNULE sous pressions du PRESIDENT SARKOZY qui a fait de l’AFFAIRE DE MA PETITE FILLE une AFFAIRE D’ETAT FRANÇAIS afin d’APEURER les soit disant AUTORITES ALGERIENNES et la soit disant JUSTICE ALGERIENNE aussi.
Je vous informe que LE MYTHOMANE SCHARBOOK est impliqué dans des AFFAIRES CRIMINNELS avec ma FAMILLE même avec ma défunt FILLE MERE DE SAFIA que LE MYTHOMANE SCHARBOOK l’a MENACE avec une MAHCHOUCHA " arme spécial du soit disant appelé terroristes en Algérie" bien avant l’INTERVENTION DU PRESIDENT SARKOZY qui a FAIT PEUR au soit disant AUTORITES ALGERIENNES.
Alors j’appelle TOUT LES LIBERALS DU MONDE surtout de FRANCE à m’aider DANS cette AFFAIRE, afin DE ME JUGER DEVANT UNE JUSTICE INDEPENDANTE même si elle est FRANCAISE, car à mon âge 75 ans, Veuve, mère de 08 Enfants, Malade, j’ai TROP SOUFFERT PAR L’INJUSTICE TOTAL des soit disant JUGES ALGERIENS.
S.V.P. AIDER MOI
"JE VOUS INFORME QUE PAS DE E- MAIL CAR JE SUIS SOUS SURVEILLANCE"

# 05/07/2009 à 00:49 amroune layachi (site web)
Les crimes les plus crapuleux en Algérie

De vrais bouchers qui n’hésitent pas à découper leurs victimes en petits morceaux. Des fous qui éventrent et arrachent les yeux.
http://hogra.centerblog.net/6581280-les-crimes-les-plus-crapuleux-en-algerie#c4049990
# 06/10/2009 à 15:48 Djemmoum othmane
La justice algérienne : L’affaire s’est déroulée en 2008. Un jeune homme blessé dans une altercation arrive aux urgences de Hadjout et déclare au médecin qu’il est blessé à la cuisse. Un tournevis lui a été enfoncé dans la chair. Il est soigné et il regagne son domicile. Deux jours après il revient aux mêmes urgences et déclare qu’il avait également été blessé à l’estomac. Il avait caché cette blessure à l’urgentiste qui ne pouvait donc deviner qu’il y avait cette autre blessure, d’autant qu’elle était cachée par les habits. Le patient est atteint d’une septicémie : le cas est grave et le patient doit être opéré. La blessure non traitée a engendré une infection grave dans les viscères.
Le patient meurt lors de l’opération chirurgicale. La mère porte plainte. Les médecins qui travaillent dans les urgences sont tous au tribunal, ainsi que les infirmiers, soit neuf personnes ! La justice algérienne travaille au gros, pas dans le détail. Verdict : trois (3) années de prison ferme pour chacune des neuf personnes, médecins et infirmiers !
Ils ont dix jours pour faire un recours. Un recours pour quoi faire ? Pour avoir une ou deux années de prison au lieu de trois alors qu’on n’a même pas vu la victime ? On fait un recours quand on sait qu’il y a un juge doté d’une intelligence humaine, pas lorsqu’on a affaire à des robots qui appliquent des lois sans essayer même de comprendre de quoi il s’agit. L’avocat vient à la rescousse. Il informe les « coupables » qu’il leur est demandé une tchipa de 400 000 DA pour que la justice change le verdict. Les neufs employés font une quête au sein de l’hôpital et remettent la somme à l’avocat qui la remet à qui de droit, et le tour est joué. Tous les médecins sont graciés, mais les infirmiers écopent d’une peine de 18 mois de prison avec sursis !!! Pour faire bien, pour faire « justice » car lorsqu’il y a un mort, il doit y avoir peine, même s’il s’agit d’un infirmer dont la fonction était seulement de marquer le nom et prénom du malade !
Tous les tribunaux algériens ou presque fonctionnent ainsi. L’avocat algérien est devenu le rabatteur de magistrats corrompus. Il n’y a ni plaidoirie ni loi qui tienne ! Algérie : sauve qui peut !
Signé : un employé de l’hôpital
# 05/12/2009 à 18:31 elbordji (site web)
Il m’a été donné l’occasion de lire sur le site « Hogra-Centerblog » un article révélateur de l’état d’esprit de certaines personnes qui se sentent les victimes expiatoires de la bureaucratie et de l’injustice de certains irresponsables dont le comportement rétrograde laisserait à désirer. J’ai lu qu’un algérien poussé dans ses derniers retranchements aurait pris la curieuse décision de demander la nationalité israélienne. On y lit dans cette article cette phrase sentencieuse qui dit, je cite : « Un cadre de la fonction publique de la Wilaya de M’sila demande la nationalité israélienne ! » On y lit, je cite : « Il semble, Monsieur le ministre, que mon existence en tant qu’Algérien n’est pas souhaitée par les autorités sécuritaires, judiciaires et administratives. » En décidant de commenter cet article, je n’ai ni l’intention de blâmer Monsieur LAYACHI, ni de l’encourager à se défaire de sa nationalité, si je le fais c’est pour dénoncer le comportement maffieux et plus que obscurantistes de certains cols blancs et de certains responsables qui, par leurs attitudes éhontées et leur haine envers les gens modestes, ils sont souvent à l’origine de drames que rien ne peut justifier et encore moins excuser. C’est donc pour épingler les ronds de cuir irrécupérables que j’ai cru bon de me pencher sur le cas de LAYACHI, un cadre des Impôts dans la Wilaya de M’sila, qui n’est ni le premier ni le dernier car des cas similaires sont légion dans nos contrées. Cet article édifiant aurait été publié par le Journal EL-WATAN en date 23/10/2007. Voici, à l’intention de mes amis internautes de LQA le lien concernant les deux articles de cette affaire pour ceux qui voudraient y jeter un coup d’œil : Le lien de ces deux articles qui m’ont interpellé est le suivant : http://hogra.centerblog.net/6581309-un-cadre-demande-la-nationalite-israelienne. Il s’agirait donc d’un cadre algérien, Monsieur Amroune LAYACHI qui est victime de chantage et de mépris de la part de « Bourreaucratie » qui n’a toujours pas fini de faire des ravages incommensurables et de causer des préjudices irréparables au sein d’une société en perdition qui a fini par perdre ses repères et ses principes moraux. À force d’être manipulée par des apprentis sorciers la société est devenue inhumaine, impitoyable et cruelle. Petit à petit, elle sombre dans un tourbillon cyclonique de haine et d’inimitée malveillante gratuite. (Il aurait été écroué par le magistrat instructeur le 28 du mois d’Octobre et il aurait même écopé d’une peine d’emprisonnement avec sursis.
Il faut comprendre la réaction de Monsieur LAYACHI qui, au bord de la dépression et se voyant acculé dans ses derniers retranchements, aurait fini par donner un ultimatum de 30 jours au Ministre des Affaires étrangères qui était le destinataire de sa demande, faute de quoi il passerait à l’acte.
Quels seraient les griefs de ce Monsieur contre sa tutelle ? Il est possible de voir les détails sur le second article que l’on peut atteindre à partir du lien Internet que j’ai donné plus haut. (Il s’agirait d’une affaire de falsification etc.)
Harcelé et mis à l’index par une administration renégate, monsieur LAYACHI à certainement bien raison de péter les plombs pour menacer de changer carrément de nationalité.
Croyez-vous, mes chers compatriotes et amis internautes, que si LAYACHI avait trouvé une ouïe attentive à ses doléances et qu’il n’aurait pas été poussé à bout et que s’il avait ressenti de la justice et de la magnanimité dans son propre pays, il aurait franchi le pas jusqu’à menacer de changer de nationalité ? Bien sûr que non ! En décidant d’écrire au ministère des affaires étrangères, LAYACHI voulait certainement l’alerter sur le comportement négatif et rétrograde de ceux qui le poussaient à la révolte.
Moi personnellement, je ne condamne pas son geste et j’essaie de comprendre su JUSTE réaction qui peut paraître un peu excessive sur les bords mais qui reste dictée par des circonstances aussi exceptionnelles qu’extraordinaires. Voyez-vous, messieurs les responsables où peut conduire l’injustice ? Et dites-vous bien que les milliers de jeunes qui se suicident, ceux qui se jettent à la mer pour fuir le pays, ceux qui se sont transformés en terroristes, ceux qui sont devenus des alcolos ou des criminels, tous ses jeunes et les marginalisés volontairement sont les victimes innocentes de votre système de gouvernance obsolète et archaïque qui a, depuis longtemps montré ses limites mais malgré tout cela vous n’avez pas eu la clairvoyance de l’esprit et la lucidité de laisser place nette et de vous retirer pour laisser place à des gens compétents qui ont les capacités et la volonté de gérer les affaires de ce pays de manière responsable et digne. Il est inutile de vous faire un dessin, vous avez failli dans votre mission et le meilleur moyen de vous faire pardonner c’est de vous retirer avant d’être obligés de rejoindre les égouts de l’histoire comme l’a si bien dit notre cher frère et ami Djameleddine BENCHENOUF.
Avec le souhait d’avoir apporté une modeste contribution à l’intention de mes amis internautes fidèles au site LQA, je vous souhaite une bonne journée
# 15/02/2010 à 17:12 victime (site web)
trops de hogra en algérie trops de piston c'est l'injustice trops de haine et de grosses de tetes ki commandent c'est eux ki agir l'algérie bled echouhada inchalah rabi y khalesse fihome el hagarine y'a ke les harkis ki dirigent l'algérie
# 22/02/2010 à 23:03 boutef PD (site web)
bled zebi el atayine el hagar ouled el kheb rouhou nikou oumetkoum ya ouled el harka boutef el PD koulkoum kheb et ataynie
# 22/02/2010 à 23:32 puralgérienne
ce ke je vois en algérie c'est l'injustice pas de justice bled hogra bled piston il faut avoir des epaules bien pleinne bled benaamisse y'en a marre de ce bordel ils aiment pas les gens compétent serieux sincére pour avoir un poste il faut faire des péchés avec les grosses tete rassa el morra c'est eu ki commande pe pays ouled el harka fils de bordel
# 09/10/2010 à 18:18 cadres dsa batna
LE CALVAIRE DES CADRES DE L’AGRICULTURE A BATNA CONTINU…

Nous, cadres de la direction des services agricoles de la wilaya de Batna (DSA), venons, par la présente, dénoncés les agissements injustes et barbares de notre directeur a notre égard.
Depuis son arrivé en 2005, il a instauré (lui et ces acolytes) un climat de terreur qui a éreinter le personnel technique de la DSA, personne n’a pu échapper a son mépris, même les agriculteurs qui essayent de le contacter au niveau de la direction pour pouvoir régler leurs problèmes, sont souvent, accueillis par des insultes et des mots blessant, les obligeant a rebroussés chemin sans que leurs doléances ne soient prises en comptes.
De même les jeunes entrepreneurs ambitieux, qui veulent soumissionnés pour décrocher un projet au prés de la DSA, n’échappent pas a la règle, ils sont également affectés par cette injustice. Souvent ils ce voient éjecter hors du circuit bien qu’ils présentent toutes les conditions requises.
Des pièces de leurs dossiers sont manipulées en coulisses (bien sur avec la complicité de quelques entrepreneurs corrompus) et ce pour privilégier les offres mieux payantes ! Au profit des offres mieux disantes.

Oppression, persécution, marginalisation, exclusion,… tel est le vécu quotidien des cadres au niveau de cette direction.

On se demande, jusqu'à quand le simple fonctionnaire continuera à cautionner aveuglement toutes les fautes et les vicissitudes engendrés par la mauvaise gestion et la malversation de certains responsables qui n’ont qu’un seul souci: dilapider les biens de l’état et du contribuable et de délabrer les institutions de la république.

De tels agissements ne peuvent être ignorés par l’état, si en considère que ce dernier a fait l’objet de plusieurs plaintes de la part de plusieurs personnes et vue que ce calvaire perdure depuis des années, on se demande aussi sur le mutisme du ministère de l’agriculture vis-à-vis a ce problème.
Egalement, nous sommes stupéfiés de voir que l’état continue à fermer les yeux sur de tels pratiques, quand on sait que ce responsable viens de s’accaparer des bureaux de l’inspection des vétérinaires pour les transformés en habitation personnelle et sur les frais de l’état en plus.
Bien que l’état a mis a sa disposition un logement de fonction luxuriant (petite villa) depuis son arrivé, il n’a pas trouvé de mieux pour obliger un bon nombre d’anciens cadres a partir en retraite et de déloger tous un service (inspection de vétérinaire) pour des fins personnelles non justifiés. Voyant lui-même sa personne partir bientôt en retraite, il compte s’installé définitivement dans ce logement qui en réalité constitue un bien de l’état.

Afin de restaurer son image de marque auprès de ces supérieurs et profitant de la défaillance du système de collecte des statistiques agricoles au niveau du ministère de l’agriculture et qui en réalité, est dépourvu de tous moyen d’investigation scientifique, ce responsable, se lance depuis quelques mois dans des déclarations mensongères se rapportant aux différentes productions agricoles avec des estimations « a la louche », en annonçant des chiffres de production surestimer et donc faux.

Sur le plan technique, la qualité de travail au niveau de la direction se détériore de plus en plus, ce la est intimement lié au fait que les cadres compétents (universitaires) sont constamment marginalisés et persécutés par ce dernier, sans oublié que la majorité des postes spécifiques (chefs de bureaux et chefs de subdivision) sont occupés soit par des techniciens (sup) ou bien des ingénieurs d’application au lieu de les attribués a des d’ingénieurs d’état expérimentés.
Parallèlement à ca, cette situation est d’autant plus aggravée, si on sait qu’un bon nombre de cadres partiront bientôt en retraire vu que le service du personnel « incompétent » a omis de programmer leur succession au préalable.

Quant au déroulement du programme du PNDA au niveau de la wilaya, L’anarchie est totale, l’agriculteur, ne sais plus vers quel saint se vouer, il se sente constamment abandonné et mal encadré par les agents des services de l’agriculture, et en terme de réalisations sur terrain, le constat est affligeant, vue l’incompétence qui règne au niveau du personnel chargés de la mise en œuvre de ce programme ainsi que le manque de contrôle sur terrain (constamment argumenter par le manque de véhicule) qui normalement doit être appliqué régulièrement au différents projets subventionnés et qui malheureusement fait état d’un bilan décevant, on peu citer, a cet égard, des bassins d’irrigation qui ont été abandonnés, des kits d’irrigation localisés délaissés, sans apprendre au agriculteurs a s’en servir, des plantations d’arbres fruitiers réalisées dans des zones inadaptées et pour des agriculteurs n’ayant aucune pratique de l’arboriculture,…

De même les moyens de transports au niveau des subdivisions de l’agriculture, ont toujours fait défauts. La majorité des subdivisionnaires a travers la wilaya, trouvent beaucoup de peine pour se déplacés et par conséquent, font souvent appel a leur propres moyens de transport et parfois aux véhicules des agriculteurs même pour effectuer leurs missions, au moment ou les véhicules de l’état au niveau de la direction sont utilisés a tors et a travers et pour des fins personnel par le responsable de l’administration et sa famille.

Sur le plan gestion du personnel c’est le désastre. Le service de l’administration est occupé par des gents qui n’ont aucun rapport ni avec l’administration, ni avec la gestion des ressources humaines.
On ce demande sur le degré de responsabilité d’une administration en ce qui concerne la gestion des ressources humaines, quand on traite les anciens cadres de la DSA partant en retraite d’une façon humiliante ! Même pas un petit remerciement après de loyaux années de services, au moment ou d’autres administrations qui se respectent organisent toute une cérémonie de départ a l’honneur de ces doyens, ne serait ce qu’une façon significative pour leur monter la reconnaissance de l’état pour leurs mérites.

Par ailleurs, le rapport ministériel rédigé à l’occasion de la visite du ministre de l’agriculture en mai 2010 au niveau de la wilaya de Batna, fait état d’un bilan amer en ce qui concerne la gestion des ressources humaine. Parmi l’effectif total (190) composant le personnel de la direction de l’agriculture de Batna, 60 fonctionnaires d’entre eux (le tiers de l’effectif total), partiront bientôt en retraire d’ici 2014, parmi cela on peut trouver 03 chefs de service, 09 chefs de subdivision et 13 chefs de bureau, autrement dit toute une direction qui sera bientôt mise au chaos.
Et en fin pour terminer, Bien que les postes spécifiques vacants actuels sont on nombre de 11 (08 postes de chef de bureau et 03 postes de chef de subdivision, nul n’a le droit a un avancement sauf les privilégiés, la règle est simple, pour bénéficier d’un poste spécifique, vous avez deux solutions, soit que vous adhérer en corps et âme a leur maudit clan, soit que obéissez a la loi de la tchipa. Pour cela, une question se pose d’elle-même : pour quoi y-a-t-il tant de postes vacants non encore occupés bien que sont nombreux ceux, qui continuent a les réclamés ???

Afin d’éviter tous représailles qui peut en découlé suite a la réaction émise par les cadre de la DSA a travers cette doléance, nous préférons conserver l’anonymat. Par ailleurs tous les faits et gestes qui viennent d’être exposés ci-dessus sont réels et vérifiables auprès de tout le personnel de la direction.

Cette lettre a été rédigée par les cadres opprimés de la direction des services agricole de Batna et adressée à toute personne ou organisme pouvant plaider leur cause auprès de nos décideurs.

Cadres de la Direction des Services
Agricoles de la wilaya de Batna
cadresdsabatna@yahoo.fr
# 10/10/2010 à 11:34 Collegue
Effectivement je connais ce HAGA (DSA de Batna), puisqu'il fut un jour, notre directeur au niveau de la CRMA de Batna et je plains mes collègues de l'agriculture de n'avoir rien pu faire pour le déloger de son poste. A vrai dire ce dictateur, jouit d'une certaine uminité au niveau du ministère de l'agriculture, puisqu'il y a des intérêts en jeux.
Que voulez-vous, c'est ça l'Algérie, l'intérêt personnel passe avant tout.
Bon courage a mes collègues de l'agriculture.
# 11/01/2011 à 14:24 ivarr
[i][/i]donnant le mot et feson une revolution contre ces gouvernants que pencez vous du 20 janvier?
# 30/01/2011 à 20:03 omar10
Je vous invite à voir cette video et lire les commentaires de nos citoyens pour comprendre commant ca fonctionne la justice dans notre pays

http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro

a voir
# 08/02/2011 à 19:00 amroune layachi (site web)
Marche du 12 fevrier/Appel aux citoyens de M'sila

Suite à l'appel de la coordination nationale pour le changement et la democratie(CNCD), Nous membres de LADDH de M'sila,lançons un appel aux citoyens de la wilaya pour participer à la marche pacifique du 12 fevrier 2011. Point de depart Universite Mohamed Boudiaf(cote chebilia) à partir de 10 heures,empruntant le boulevard Sehaili Abdelhafid jusqu'au siege de la wilaya. SOYONS NOMBREUX

* Smail Ghellab 0778525996 *Amroune Layachi 0662741154

http://hogra.centerblog.net/6583119-marche-du-12-fevrierappel-aux-citoyens-de-m-sila
# 12/02/2011 à 11:57 samir (site web)
a nous la victoire ..la vie ou la mort ....tuant ce pouvoir assassins .nos misere viennent de nous le changement viennent de nous meme .mes amis algeriens et algeriennes vos droits ne tombe jamais du ciel .ensemble faisant comme les tunisien les gyptiens .la mort ou la vie .reveiller vous le temps passe ce pouvoir qui profitent au maximum de notre richesse .nous sommes des millions qui souffre de misere de pauvrete ..............la vie ou la mort .a nous la victoire .merci
# 20/02/2011 à 12:53 BENABDI
Moi par contre j'ai été jeté à la rue avec
ma femme et mes enfants comme un vulgaire
voleur ou un assassin pour la simple raison d'avoir acheter un lot de terrain chez ma
cousine avec papier timbré. Nos malheureux
magistrat ont trouvés la solution simple facile et barbare . C'est mon bien ,je n'ai
jamais rien demander à l'état ni aide ni faveur et ce que j'ai acquit c'est à la sueur de mon front contrairement au pouvoir corrompu qui a
dilapidé les terres et les richesse du pays sans dépensé aucun sou .
Vous êtes des tricheurs et des affamés et vous le payerais sans aucun doute un jour devant Dieu
# 04/03/2011 à 18:10 salhi
vs parlez tous d'injustices.je suis une jeune fille Algérienne,mon grand pere a une propriéte agricole qu'il sais fai voler par une famille,alors q'ils ne sont mimpa de la famille.
ils payent les magistrats,juges et avocats véreux...mon grand pere a perdu 16 ans de sa vie,entre tribunaux et avocats,et ce n'est toujours pas regler...
# 07/03/2011 à 22:32 BOUTEF
Salam tout Algérien digne de ce nom et gloire à nos martyres
Le système de notre gouvernement est un système mafieux tout le monde le sait y compris l’opinion internationale. Il Ya principalement deux clans qui nous (peuple) tuent, le clan d’OUJDA et le clan de la promotion LACOSTE à leur tête Toufik et Touati. Mais croyez-moi le peuple veille au grain c’est une question du temps et le déclic viendra au bon moment. Ceux qui ont tués des centaines de citoyens en 1988 et ceux qui ont décimés plus de 250000 morts depuis1992 avec des milliers de disparus et enfin ceux qui ferment les yeux en participant au pillage de notre richesse que ce soit le voyou de Ouyahia, la grosse gueule Louisa Hanoune, le trabendiste Soltani bouggera, le voleur Rahmani, le vendu Saadi et autres….le peuple les jugera et l’histoire les condamnera. Quant au citoyen Lambda, vit au quotidien l’injustice au su et au vu de tout le monde. Il suffit d’aller au tribunal d’Alger un système opaque et mafieux est mis en place d’une manière stalinien depuis 2008. Jetez un œil sur les commentaires de cette vidéo vous comprendrez que les magistrats (pour ne pas dire la majorité) sans scrupules que fait notre premier magistrats Bouteflika et notre ministre Belaiz, ils ne peuvent dire qu’ils ne savaient pas car ces magistrats s’ils sont aussi corrompus c’est qu’ils sont couvert certainement par leur Hiérarchie. Mais le vent du peuple et cette jeunesse de 10 à 35 ans a vécu la période rouge de sang donc n’a peur de rien surtout pas les sbires de DRS &cie. Chacun son tour.
http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro
# 15/03/2011 à 11:02 willed
il n'yas plus de justice en algerie, c'est la loi du plus fort et du plus riche ca ons le sais nous avons meme eus affaire a des juges corrompus qui travaillent avec les greffiers
# 26/03/2011 à 23:30 JUGE
Salam tout Algérien digne de ce nom et gloire à nos martyres
Le système de notre gouvernement est un système mafieux tout le monde le sait y compris l’opinion internationale. Il Ya principalement deux clans qui nous (peuple) tuent, le clan d’OUJDA et le clan de la promotion LACOSTE à leur tête Toufik et Touati. Mais croyez-moi le peuple veille au grain c’est une question du temps et le déclic viendra au bon moment. Ceux qui ont tués des centaines de citoyens en 1988 et ceux qui ont décimés plus de 250000 morts depuis1992 avec des milliers de disparus et enfin ceux qui ferment les yeux en participant au pillage de notre richesse que ce soit le voyou de Ouyahia, la grosse gueule Louisa Hanoune, le trabendiste Soltani bouguera, le voleur Rahmani, le vendu Saadi et autres….le peuple les jugera et l’histoire les condamnera. Quant au citoyen Lambda, vit au quotidien l’injustice au su et au vu de tout le monde. Il suffit d’aller au tribunal d’Alger un système opaque et mafieux est mis en place d’une manière stalinienne par le procureur principal (A.B) depuis 2008. Jetez un œil sur les commentaires de cette vidéo vous comprendrez que les magistrats (pour ne pas dire la majorité) sans scrupules que fait notre premier magistrats Bouteflika et notre ministre Belaiz, ils ne peuvent dire qu’ils ne savaient pas car ces magistrats s’ils sont aussi corrompus c’est qu’ils sont couvert certainement par leur Hiérarchie. Mais le vent du peuple et cette jeunesse de 10 à 35 ans a vécu la période rouge de sang donc n’a peur de rien surtout pas les sbires de DRS &cie. Chacun son tour.
http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro
# 07/04/2011 à 10:19 CHAHID
Vous parlez de justice ??? n’attendez rien de notre justice corrompu jusqu’à l’os. Le système de notre gouvernement est un système mafieux tout le monde le sait y compris l’opinion internationale. Il Ya principalement deux clans qui nous (peuple) tuent, le clan d’OUJDA et le clan de la promotion LACOSTE à leur tête Toufik et Touati. Mais croyez-moi le peuple veille au grain c’est une question du temps et le déclic viendra au bon moment. Ceux qui ont tués des centaines de citoyens en 1988 et ceux qui ont décimés plus de 250000 morts depuis1992 avec des milliers de disparus et enfin ceux qui ferment les yeux en participant au pillage de notre richesse que ce soit le voyou de Ouyahia, la grosse gueule Louisa Hanoune, le trabendiste Soltani bouguera, le voleur Rahmani, le vendu Saadi et autres….le peuple les jugera et l’histoire les condamnera. Quant au citoyen Lambda, vit au quotidien l’injustice au su et au vu de tout le monde. Il suffit d’aller au tribunal d’Alger un système opaque et mafieux est mis en place d’une manière stalinienne par le procureur principal (Abdelmadjid.Belhadj) depuis 2008. Jetez un œil sur les commentaires de cette vidéo vous comprendrez que les magistrats (pour ne pas dire la majorité) sans scrupules que fait notre premier magistrats Bouteflika et notre ministre Belaiz, ils ne peuvent dire qu’ils ne savaient pas car ces magistrats s’ils sont aussi corrompus c’est qu’ils sont couvert certainement par leur Hiérarchie. Mais le vent du peuple et cette jeunesse de 20 à 35 ans a vécu la période rouge de sang donc n’a peur de rien surtout pas les sbires de DRS &co. Chacun son tour.
http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro
# 20/05/2011 à 07:06 BENABDI
Au sujet de la justice Algérienne, ce n'est
pas le décor de la salle ni les blouzes noire qui donnent l'impression que tout
marche à merveille . Ce ne sont que des
grattes papier corrompus
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site